Contrairement aux idées reçues concernant l’autisme, les enfants avec lesquels nous travaillons peuvent apprendre seuls, sur une tablette et généraliser les apprentissages. Nous avons constaté qu’ils peuvent s’emparer des tablettes de leurs pairs pour faire des jeux numériques, ouvrir une application traitant du lexique par curiosité et par envie. Un enfant nous réclamait dernièrement son « dossier » pour dire « classeur ». Il avait appris ce mot dans une application car il aime répéter en boucle le vocabulaire lu avec synthèse vocale (Application BITSBOARD).

Les enfants observés dont le niveau de langage est le plus haut recherchent des applications complexes et sont capables de persévérer jusqu’à la réalisation de l’exercice. Par contre les enfants porteurs d’une déficience intellectuelle sévère et profonde, restent, eux, dans le « connu » et recherchent « l’immuable »: des applications avec des musiques stimulantes, photos ou vidéos d’eux-mêmes qu’ils répètent en boucle. Ils peuvent aussi travailler en boucle sur une application lexicale comme « Mots Spéciaux » et revenir de manière incessante sur une photo, un mot, ceci devenant un intérêt restreint.